Sortez les parapluies, pluie de sargasses en vue de Ministres…

Alors vraiment, il n’est pas possible de nettoyer la plage en 4 jours ?

le Vendredi 10 juin, visite surprise du préfet, du sous préfet, de la Sécurité civile et rencontre avec les élus, le collectif et surtout les entrepreneurs pour trouver une solution de nettoyage, rapide, efficace, pas chère…Bilan d’une réunion hautement toxique…

Première déception : les sargasses ne laissent pas faire…

Même avec full moyens et full budget, la demande de la CCMG est restée veine. On ne peut pas nettoyer la plage en 4 jours, même en bossant 24/24.

Avec de vrais moyen (4 pelleteuses, 8 camions minimum) et des travaux d’aménagement il faudra au moins une quinzaine de jours pour un ramassage attendu depuis des mois par une population en souffrance et une commune à l’abandon. 15 jours semblent bien peu  pour un nettoyage efficient. Et finalement pas si impossible ni en terme de main d’oeuvre, ni en terme de budget.

Deuxième déception : les sargasses ne laissent pas faire…

Que montrer Lundi ?

Bon la plage ca va (enfin finalement on verra cela lundi, mais une entreprise y travaillera tout le week-end, le Prefet veut bien payer les heures, à situation exceptionnelle, décision exceptionnelle…

Pour le Port, Mme ETZOL en personne s’est déplacée ce même jour… peut-être une prochaine annonce, nous verrons cela lundi aussi…

Pour petite anse, pour paraphraser un de nos élus “ca c’est une autre affaire…”

Troisième déception : après la visite ministérielle, elles seront toujours là, les sargasses…

Et là pouvons nous croire un instant que les moyens seront mis en oeuvre pour libérer Capesterre de ses travaux forcés, comme l’avait dit si justement Mme Le Maire ? Très probablement rien ne viendra briser la douce quiétude de nos plages, qu’importe après tout la souffrance d’une centaine de personnes et la mort de quelques entreprises ?

============================

En guise de conclusion, nous vous attendons Messieurs les Ministres, nous et nos sargasses le lundi 11 Juin 2018 à Capesterre

============================